MARCHE / 8 heures de Charly-sur-Marne Un plateau royal

samedi 16 février 2008
popularité : 2%

Malgré l’absence du Polonais Urbanowski, l’épreuve axonaise propose un peloton très compétitif.

LES Amis de la Marche Athlétique et l’Athlétic-Club de Château-Thierry ont espéré en vain la présence du Polonais Gregor-Adam Urbanowski, demain, au départ des 8 heures de Charly-sur-Marne. Engagé sur d’autres fronts, le meilleur marcheur mondial sur grand fond a décliné l’invitation.

JPEG - 7.1 ko
Vainqueur l’an passé, le Suisse Urbain Girod vise le doublé.
(Didier TATIN)

La course n’en conserve pas moins un intérêt de premier ordre avec une palette de prétendants particulièrement relevée.
Au milieu de la centaine d’engagés (record de participation battu), ils sont nombreux à entretenir l’espoir d’un succès tellement bon à prendre avant les échéances printanières, tremplins au mythique Paris-Colmar (18 au 21 juin).

En premier lieu le Suisse Urbain Girod. Le vainqueur sortant poursuit sa progression et pourrait bien s’octroyer le doublé si le Quimpérois Gilles Belloir lui en laisse le loisir. Le Breton a fait du parcours carlésien un jardin où pourraient bien pousser pour lui quelques lauriers.

Kyrielle d’outsiders

Ces deux-là risquent toutefois de se voir menacer par le Normand Alain Costils, une des valeurs montantes de la discipline. Sur sa lancée d’une 4e place à Colmar, le marcheur de Vernon ne se contentera pas de figurer. La remarque vaut également pour le Francilien David Regy, détenteur du record de victoires en ces lieux. On l’avait laissé agonisant sur la chaussée, à deux pas d’ici, sur le Colmar 2007 alors qu’il avait empoigné les rênes de la course. Revanchard pourrait être le protégé de Roger Quemener.

Large rivalité

L’épreuve de Charly renferme
d’autres vainqueurs en puissance : le Barois Pascal Tournois, le Seine-et-Marnais Bernard Frechangues (6e à Colmar), le dernier podium des 8 heures d’Etampes-sur-Marne Pascal Bunel — David Ruelle — Daniel Dien, l’Espagnol Bernardo José Mora et le Castel Cédric Varain, déjà qualifié pour le Colmar 2008, son premier.
Pour les accessits, le Bazancourtois Alain Pellerin ou encore Jérémy Cys (ACCT). Le gros point d’interrogation concerne Philippe Morel, engagé surprise après qu’il eût annoncé son intention de mettre la marche entre parenthèses.

Du côté des féminines, une grande favorite se dégage en la personne de la Seine-et-Marnaise Sylviane Varin, 2e du « Colmar » 2007. La Vosgienne Claudine Anxionnat mais aussi Annie Berthault (Neuilly-sur-Marne), Paola Brunet (CM. Fribourg), Elisabeth Thanron Lescure (Km 520) et nombre d’inconnues tenteront de contrarier sa progression.
Départ 8 heures.