Plein d’idées, Didier Beaumont marche toujours de l’avant

dimanche 2 novembre 2008
popularité : 5%


le 30 octobre 2008

Satisfait Didier Beaumont. Le nouveau président des Amis de la marche athlétique d’Etampes-sur-Marne a pleinement vécu la dernière édition des 8 heures d’Etampes qui, avec près de 110 participants, a connu une nouvelle réussite.

Cette édition a fait suite à cinq séances d’entraînement ouvertes aux marcheurs adhérents à l’association avec, à chaque fois, plus d’une vingtaine de participants.

Dans cet environnement qu’il affectionne pour y avoir mis les deux pieds durant plusieurs années, l’ancien Colmarien (participant à Paris-Colmar) souhaite contribuer à faire de la marche une discipline de plus en plus attrayante.

« L’engouement pour la marche me motive » lance-t-il, ajoutant : « Cette motivation génère chez moi des idées sans lesquelles on n’avance pas ».
Dans ce domaine, le conseiller municipal de Jaulgonne (où il demeure) n’en manque pas et compte bien commencer à les mettre en pratique dès l’année 2009.

Aux 8 heures d’Etampes qu’il compte maintenir en octobre s’ajouteront l’an prochain les 20 kilomètres de la commune. « Probablement en mai ou juin avant Paris-Colmar », révèle celui qui attend de savoir la date des 6 heures de Neuilly-sur-Marne pour caler une date non concurrentielle.

Cette épreuve de vitesse se déroulerait un dimanche matin sur un circuit moins sélectif que celui des 8 heures. Le trajet emprunterait notamment les artères du bas de la commune.
Chargé des questions sportives à la Communauté de Communes de la Région de
Château-Thierry (CCRCT) et véritable sportif (il a participé aux 8 heures 2008), le maire d’Etampes, Jean-Luc Magnier a déjà fait connaître un premier avis favorable.

Un second projet également réalisable en 2009, ou à l’horizon 2010, est dans les cartons. Il s’agit d’une épreuve en trois volets organisée sur une journée, soit un 5 km piste au stade municipal de Château-Thierry suivi d’un 5 km en côte (celle de Nesles-la-Montagne jusqu’à Petret) enfin un 10 bornes sur un circuit intra-muros sans difficulté, à Etampes. Mettre en pratique ces projets n’effraie pas le garagiste d’Etampes : « Il faut une superbe équipe de bénévoles pour mener à bien ces épreuves et je l’ai. Ces organisations seront à la fois sportives et conviviales. Elles se termineront autour d’un barbecue ». Comme souvent avec Didier Beaumont, la convivialité est donc au centre de ses projets, une belle manière pour fédérer.