24 heures à la marche / Le fond met les formes

lundi 21 mars 2011
popularité : 7%

DEUX compétitions de haut niveau vont animer la cité castelle au cours des prochaines semaines. Le week-end prochain (26 et 27 mars), les 24 heures à la marche porteront le label « Championnat de France de grand fond ». L’épreuve est promise à un grand succès avec une liste d’engagés non encore finalisée mais déjà riche de 73 marcheurs individuels dont 13 féminines sans oublier les
équipes.
Une participation en hausse.
À quoi doit-on ce regain d’intérêt ? En premier lieu, la refonte de la classique Paris Colmar (22 au 25 juin) a rendu la motivation à nombre de marcheurs. L’équipe d’organisateurs s’est attaché leur confiance et, cerise sur le gâteau, la dotation a fait un bond en avant avec notamment une voiture aux vainqueurs des courses masculine et féminine.
Quatre titres nationaux seront décernés sur les bords de la marne aux seniors et vétérans hommes et dames ainsi que les couronnes régionale et départementale. Là aussi, la dotation sera conséquente. Membres de l’Office municipal des sports castel, Michel Milhomme et Alain Morin ont récolté auprès des entreprises et commerçants la somme de 2500 euros ! À elle seule, une grande surface a fait un don de 1 000 euros et offert le nécessaire aux ravitaillements !
Dimanche 10 avril, la 2e édition du semi-marathon des Fables, qualificatif au championnat de France, prendra le relais de la marche « avec l’idée de faire aussi bien, voire mieux qu’en 2010 », annonce José Bastos, une des chevilles ouvrières de l’organisation.

La barre des 400 participants ?

JPEG - 35.6 ko
Le semi-marathon est promis à un 2e succès d’affilée, avec des titres prestigieux et des dotations conséquentes

Le secret espoir est de franchir la barre des 400 participants (360 l’an dernier) avant de voir encore plus haut, plus loin, en 2012. L’académie d’Amiens étant en zone B (et donc pas encore en vacances de Pâques), les Picards devraient venir en nombre sur l’organisation de l’Athlétic-Club de Château-Thierry dont le partenaire privilégié demeure la CCRCT. « Pour nombre de coureurs à pied, le semi castel et son 10 km seront l’occasion pour les uns et les autres de se lancer un défi », ajoute José Bastos.
À noter l’organisation de courses aux distances réduites pour les plus jeunes.
Sur un parcours inchangé, cette manifestation, dont l’union est partenaire mobilisera plus d’une centaine de bénévoles à un rôle essentiel : assurer sans faille la sécurité des athlètes sur l’ensemble du parcours.