Course hors stade (Jean de la Fon Trail) / De Paepe, Bastos, entre gens d’ici…

mardi 22 mai 2012
popularité : 6%

JPEG - 37.9 ko
Sur le trail, Romuald De Paepe a lâché Nicolas Tullier sur la fin

Quand Romuald De Paepe, ancien de la maison castelle, s’engage à Brasles, les autres font la grimace. « Cette épreuve tombait à point nommé, à dix jours (26-27 mai) du Trail d’Ambazac (Haute-Vienne) plus connu sous le nom Les Gendarmes et les Voleurs en Limousin. »

Troisième du 32 kilomètres, il y a trois ans, « Romu » se lancera cette fois sur le 65 bornes et les 2 000 m de dénivelé positif de cette 4e manche du championnat de France. Septième à Gruissan en février, il s’est montré à son avantage sur l’Eco-Trail de Paris, le 24 mars, en terminant 5e du 80 km !


Pour la bonne cause

« Au lieu de m’entraîner seul, j’ai préféré m’engager à Brasles pour une bonne cause (la course est organisée par le Triathlon-Club de l’Omois au profit de la recherche sur le cancer). »

Durant une bonne partie de l’épreuve, De Paepe a fait cause commune avec l’espoir Nicolas Tullier (Athlétic Club de Château-Thierry).
Tous deux ont été flanqués un long moment de José Bastos, ancien de la maison castelle lui aussi, et futur vainqueur du 13 km.
Ce dernier appréciait visiblement de se retrouver en si bonne compagnie. Sur ce terrain « assez usant » qu’il connaît bien, malgré quelques modifications, De Paepe, en pleine possession de ses moyens, a déposé Tullier à cinq bornes du terme, bouclant les 25 km en 1 h 52 et quelques broutilles, à sa grande satisfaction.

JPEG - 36.1 ko
Ansermin (2e) - Bastos (1er) - Lucas (3e) : le podium du 13 bornes.

« J’ai copié les trajectoires de Romuald », s’amusait un José Bastos, radieux à l’arrivée du 13 km, sa première victoire en 2012.
Blessé à un mollet (déchirure) en octobre dernier, il en promène encore les séquelles. Après quatre mois d’inactivité, il s’entraîne à nouveau à raison de deux ou trois footings assez longs, chaque semaine.
Si cette reprise s’est révélée suffisante pour s’imposer à Brasles, elle n’est pas encore de nature à le rassurer pour la suite, d’où la visite chez un traumatologue le 6 juin et une éventuelle intervention chirurgicale.
Trail : 1. Romuald De Paepe (EFS Reims Athlétisme) 25 km en 1 h 52’34 ; 2. Tullier (AC Château-Thierry, 1er Espoir) 1 h 53’03 ; 3. Grandpierre (CA Belleu) 1 h 59’20 ; 4. Gadenne (ACCT, 1er V1) 2 h 03’43 ; 5. Chardenal (NL) 2 h 05’19 ; 6. Casier (ACCT, 2e V1) 2 h 07’20 ; 7. Noël (Chierry j’y cours) 2 h 07’27 ; 8. Pouchieu (NL) 2 h 09’38 ; 9. Rocquet (NL, 3e V1) 2 h 11’35 ; 10. Debib (CJC) 2 h 12’14...
13 km : 1. José Bastos (ACCT, 1er V1), 54’33 ; 2. Ansermin (ACCT, 2e V1) 55’37 ; 3. Lucas (TCO) 57’11 ; 4. Dieule (Marne et Gondoire Ath, 3e V1) 57’41 ; 5. Triep (TCO) 59’21 ; 6. Busato (NL, 4e V1) 1h 00’03 ; 7. Heckel (US Métro) 1 h 03’16 ; 8. Lesne (NL, 5e V1) 1 h 03’ 48 ; 9. Bondu (Les Fondus Sézannais, 6e V1) 1 h 03’ 53 ; 10. Laplace (Dac Reims, 7e V1) 1 h 04’06...