28 et 29 mars 2015 - Les 24 heures Marche de Château Thierry

lundi 23 mars 2015
popularité : 12%

JPEG - 5.7 ko
JPEG - 27.6 ko
Les Castels Florian Letourneau et Cédric Varain (à droite sur la photo) disputeront l’épreuve des As. Philippe Morel à gauche terminera sa carrière de marcheur de grand sur le 2 fois 6 heures

Didier Beaumont est un homme très occupé. Président de l’Athlétic Club de Château-Thierry (ACCT), organisateur des 24 heures à la marche des samedi 28 et dimanche 29 mars, le garagiste installé à Étampes-sur-Marne à mené une ultime réunion préparatoire à l’épreuve castelle.

Autour de lui, différents acteurs de l’épreuve : le directeur municipal des sports, Loïc Caron, le représentant de l’Office municipal des sports Alain Morin, le président des Amis de la marche Jérémy Cys, son homologue de l’Association française des diabétiques de l’Aisne (AFD 02) Jean-Claude Frey, le podologue François Leleu, le juge fédéral Paul Himmesoète.

L’édition 2015 sera marquée par la modification en profondeur d’un parcours au dénivelé moins important. Sitôt le départ, samedi 28 à 13 heures, place de l’Hôtel-de-ville, les participants à la course des As et les engagés sur les épreuves annexes de 20 kilomètres et deux fois six heures rejoindront la rue Saint-Crépin par la rue semi-piétonne.

Animations et public

au Palais des sports

L’itinéraire sera ensuite le suivant : rue Saint-Martin, place Gerbrois, rue de Gerbrois, rue des Sources, rue des Praillons, avenues Pierre et Marie Curie, Jules Lefèbvre et, grande nouveauté, le passage à l’intérieur du Palais des sports Jacques-Royer-Crécy et Marcel-Lesage. Les marcheurs quitteront la salle en rejoignant la rue des Minimes avant de monter l’avenue de Soissons jusqu’au carrefour des Quatre-vents, la rue Saint-Crépin et ainsi de suite.

Dimanche 29 au matin, d’autres marches seront organisées à l’intention des enfants et adolescents. Le Palais des sports regroupera les animations qui, auparavant, avaient lieu sur la place Jean-Moulin. Celle-ci accueillera le village marcheurs. Le pointage, le chronométrage, la restauration par les anciens Coop, la présence du public et du commentateur Jean-Claude Gouvenaux devraient installer une ambiance typiquement « marche ».

Un bon test avant le championnat de France de grand fond, organisé sur les bords de la marne, en 2016.

Tous les renseignements sont ICI