Semi-marathon de Marle, Liesse avec José Bastos

jeudi 22 mars 2007
popularité : 20%


Lundi 12 mars 20072José le Castelthéodoricien s’est rappelé aux bons souvenirs de ses adversaires, hier, en se classant 4ème d’un
semi-marathon Marie-Liesse dominé par le Russe Krestianinov.
2

JPEG - 78.9 ko
Dans le sillage de Krestininov, l’homme à la casquette, José Bastos (n° 305) règle l’allure des outsiders

QU’IL faisait plaisir à voir sitôt la ligne d’arrivée franchie. José Bastos savourait, à sa juste valeur, la performance
obtenue hier à Liesse en 1 h 14’ 57.

« Je rentre dans la cour des grands, se permettait même le Castel, car il y a toujours des cadors qui se sont imposés
ici, Aujourd’hui encore. Krestianinov était intouchable ».

« Je faisais du 5 (kilomètres) il y a un temps et j’étais montré du doigt car on pensait que je ne pourrais pas revenir
sur les semi-marathons. Je prouve le contraire aujourd’hui...

C’est une distance que j’apprécie, qui me convient et que je sais gérer. Ma carrière recommence », plaisante-t-il.
Dans un contexte, il est vrai relevé, le sociétaire de l’AC Château-Thierry s’est appliqué à respecter son tableau de marche.

Bonne surprise

Et même s’il ne se mêla qu’un court instant à la lutte pour le podium avant de laisser filer la concurrence, il appréciait son résultat :
« C’est une très grande satisfaction, je m’étais dit que si je finissais dans les huit ou dix, ce serait déjà pas mal et
là, je fais quatre. Je suis hyper content
 ».

Une joie d’autant plus grande qu’elle intervient dans un contexte où la représentation régionale avait... de l’allure.

« Je termine premier Axonais. et quand je vois ceux qui sont derrière (Rhorab, Cordier, Costa), c’est un peu mes
championnats inter-régionaux à moi
 », imageait celui qui n’a pu décrocher sa sélection pour les récents championnats de
France de Vichy.

Esprit d’équipe

« Je n’étais pas en forme et j’ai laissé passer ma chance, à la différence de certains de mes partenaires de club, ça
arrive...
 », confirmait un José Bastos philosophe («  L’échec fait partie du sport »).

Et le coureur de 35 ans de se projeter sur la suite de sa saison : « On sera cinq de Château à se rendre à
Nogent-sur-Marne (le 25 mars), où j’espère bien figurer
 ».
Une manière de préparer le rendez-vous fixé le 1er avril, à Noyon. pour les championnats de Picardie par équipes.
« II ne faut pas non plus oublier le club, car c’est grâce à lui que nous pouvons assouvir notre passion les week-ends »
conclut-il.

5 kilomètre

Dans le 5 km, où ils étaient 118 à prendre le départ, le champion de l’Aisne de cross en titre, Romuald Depaepe, n’a pas
rencontré de résistance, l’Ardennais Ulrich Loue n’étant pas venu défendre son titre.
Le sociétaire de l’AC Chateau-Thierry s’est adjugé la victoire en 18’01 devant Benjamin André(Esfra) et Pierre Bourdin
(FC Laon)

Le même jour Christophe Frankiewicz terminait à une belle 6ème place au 10 km de Witry le Reims


Commentaires  forum ferme

Logo de Adam Frankiweicz
mercredi 29 août 2007 à 20h30 - par  Adam Frankiweicz

J’ai lu cet article en considerasion de Christophe Frankiewicz. Je voudrai prendre contact avec Christophe par votre l’intermediaire. J’ecris avec Pologne. Si Christophe est fils de Jean Frankiewicz et Marie Claire Frankiwicz avec Herlincourt cet nous sommes famille. J’priere vous de aider prandre contact avec Cristophe.
Remercier d’avancnce.
Mon adresse
Adam Frankiewicz
ul. Mickiewicza 29
39-400 Tarnobrzeg
Pologne