La sportive de la semaine / Mathilde Belin, cerise sur le gâteau de l’athlétisme castel

lundi 18 février 2008
popularité : 10%

JPEG - 39.6 ko
L’avenir appartient à Mathilde Belin, athlète encore perfectible.

€Auteur d’un triplé historique sur le cross, la jeune athlète Mathilde Belin brille également sur 1.500 m en salle. L’étoile de l’athlétisme castel n’a sans doute pas fini de scintiller.

CHAMPIONNE de l’Aisne et de Picardie puis championne interrégionale !
Ce triplé historique, la cadette Mathilde Belin l’a réalisé sur le cross.

« C’était prévisible même si quelques craintes subsistaient. A l’âge de l’adolescence, les athlètes ont souvent des baisses de forme passagères ». Président entraîneur de l’Athlétic-Club de Château-Thierry (ACCT), Claude Dogny est aux anges d’autant que le déroulement des ‘’Inters’’ à Beauvais l’a séduit : « Elle a pris les devants en compagnie d’une athlète nordiste qu’elle a ensuite lâchée au train. Du bon travail ».

Premières perfs

Si Mathilde Belin fréquente aujourd’hui le Pôle Espoir de Reims où elle est encadrée par un entraîneur discret et compétent, elle est un pur produit du club castel.
Benjamine, elle a signé sa première licence à l’ACCT où le staff technique a rapidement décelé chez la petite nouvelle des qualités naturelles au-dessus de la moyenne.
Mathilde a passé deux saisons sous la coupe de Claude Dogny avant d’être prise en mains par son père, un ancien footballeur qui avait des objectifs davantage tournés vers la compétition.
Patrick Belin a fait progresser sa fille. Auteur du 4e temps français sur 1.000 m (3’03 06) en minimes 2, elle a continué sur sa lancée au cours de la saison dernière.
Cadette 1re année, elle a battu le record de l’Aisne du 1.500 mètres en salle avant d’améliorer la meilleure performance picarde sur 1.500 mètres steeple. Cette dernière perf lui a ouvert les portes des France organisés à Narbonne où elle s’est classée 6e.
En revanche, elle est passée à côté du rendez-vous national sur le cross en prenant la 264e place, « la preuve qu’on ne peut demander aux jeunes d’aller décrocher la lune à chaque compétition », tempère Claude Dogny.
Depuis le début de l’exercice 2008, cette athlète sérieuse qui ne se disperse pas dans les méandres des activités effectue un parcours remarquable.


Rendez-vous à Laval

Avant la triple couronne mentionnée plus haut, elle s’est imposée à l’issue du très relevé cross d’Allonnes, dans les faubourgs du Mans (Sarthe).
Il faut également ajouter à sa moisson actuelle le titre de championne de champagne sur 1.500 m indoor ainsi que les records de Picardie des catégories cadette et junior fille. Actuellement, Mathilde Belin figure parmi les 10 meilleures Françaises sur cette dernière distance, ce qui lui a permis de disputer les championnats de France Elite, hier à Bordeaux.
Elle retrouvera les chemins creux le 2 mars prochain, à Laval, à l’occasion du National.
Avec, peut-être, une belle cerise sur le gâteau en ce jour anniversaire de… Claude Dogny.

Historique !

En terminant 4e aux Interrégionaux de Beauvais, les seniors garçons ont apporté une seconde satisfaction à leur entraîneur Claude Dogny. Romuald Depaepe (15e), Nicolas Gosselin (22e, 4e espoir), Jérôme Vezel (48e) et Christophe Franckiewicz (82e) ont décroché leur billet pour les ‘’France’’ de Laval. Une véritable prouesse pour un groupe qui a battu des équipes aux moyens supérieurs ou encore issues de villes universitaires : Compiègne, Reims, Amiens… «  Depuis plus de 50 ans, il n’y a jamais eu d’équipes de l’Aisne qualifiées au championnat de France », révèle le président Castel, également enthousiasmé par la performance d’Aloïs Moutardier, 5e du cross court après seulement deux semaines d’entraînement.