L’Athlétic-club castel en forme olympique

dimanche 2 novembre 2008
popularité : 5%


le 31 octobre 2008

Malgré une perte de licenciés, l’Athlétic-club de Château-Thierry brille sur tous les terrains grâce à la motivation et au potentiel de plusieurs générations d’athlètes.

L’ASSEMBLÉE générale de l’Athlétic-club de Château-Thierry a vu le président Claude Dogny dévoiler les contours d’une année 2008 de bonne facture, malgré une baisse du nombre de licenciés, passé de 201 à 179. Ce chiffre reste toutefois parmi les meilleurs (2e) dans l’histoire du club.

Au chapitre des résultats, c’est toujours l’embellie. L’ACCT a remporté deux médailles au championnat de France des jeunes grâce à la cadette Mathilde Belin (3e sur 3.000 mètres) et à l’espoir Nicolas Gosselin (3e sur 3.000 m steeple).

Du côté des marcheurs, l’espoir Florian Letourneau, tout frais champion de France sur 50 kilomètres route (nos pages sportives du lundi 27 octobre), a réalisé un parcours de premier plan, tout comme ses copains du grand fond, Cédric Varain (10e du Paris-Colmar pour sa première participation) et Jérémy Cys, parmi les meilleurs sur le Colmar des néophytes.

De ces douze mois passés, il faut également retenir le titre départemental sur le cross des seniors hommes (le 22e d’affilée pour le club), agrémenté d’une qualification aux France. Une première dans l’histoire de l’athlétisme départemental.

Prometteuse Mathilde Belin

Revenons à la prometteuse Mathilde Belin, dont le palmarès 2008 fait également état de onze records de l’Aisne, trois de Picardie et d’une palme interrégionale sur le cross.

Il faut associer à sa réussite les éducateurs de l’ACCT qui l’ont formée et son entraîneur d’aujourd’hui, le Rémois Vincent Philizot, qui la dirige
sans doute vers d’autres lauriers nationaux, voire plus.

Parmi les autres satisfactions, de nombreux jeunes athlètes : le junior Nicolas Tullier (cross), l’espoir Aloïs Moutardier (5e interrégional sur le cross malgré des blessures à répétition), la cadette Marianne N’Tsamé (qualifiée aux France jeunes sur le triple saut), etc.

Sans oublier des valeurs sûres : Romuald Depaepe (cross, piste), José Bastos (cross), Laure Martin et Jasmine Simon (cross), les vétérans Guy Le Corre, Jean Tronson et Evelyne Moutardier pour ne citer que ceux-là. On aurait aimé y associer le marcheur Philippe Morel, mais il semble actuellement en marge de la compétition.

Championnats de France de grand fond

Claude Dogny a aussi mis en avant les mérites des éducateurs, mais il a déploré « un certain manque de relève dans certaines disciplines phare ». Signe d’une époque qui voit souvent les jeunes toucher à tout et se spécialiser nulle part.

Après avoir déclaré clairement sa préférence « aux vrais pratiquants plutôt qu’aux consommateurs », hélas de plus en plus nombreux, l’inamovible président a annoncé l’organisation des futurs championnats de France de grand fond, confiée à l’ACCT par la Fédération.
Si le club castel forme, éduque, obtient de bons résultats, il organise aussi beaucoup.