Foulées Rethéloises / Quand le Burundi s’invite

lundi 9 novembre 2009
popularité : 4%

La densité n’a pas nui au rendement de cette 21e levée. Qui n’a pas échappé à la trilogie burundaise du jour.

C’EST un temps gris et gazon humide qui a caractérisé la 21e édition des

JPEG - 313.2 ko

Foulées Rethéloises, les 2.500 concurrents toutes catégories confondues appréciant le cadre bucolique des lieux, et le nombreux public massé tout au long du parcours venu suivre plus particulièrement la course phare, clôturant en apothéose cette grande journée de course à pied.
Quatre tours de 2.500 mètres étaient à parcourir pour les as, sur un circuit allant du centre-ville à l’extrémité des Isles.

Dès le long faux plat du départ, émergeait un groupe de tête emmené bon train par les Burundais Gilbert Mvuyekure et Pasteur Myabenba, marqués à la culotte par Belkai, vainqueur l’an dernier, le Parisien Boudjamai, le Casteltéodoricien Moutardier et les Ardennais Labroche, Lejeune et Pilardeau accrochés à leurs basques.

Après un premier « kilo » à 20 à l’heure, la hiérarchie s’établissait d’emblée, et, au premier passage sur la ligne, les deux compères précédaient le reste du groupe de dix secondes, chacun tentant de garder le contact avec les deux Africains, au coude à coude.

Dimanche, c’est cross à Givet

Les deux compères rapidement hors de portée, la bataille faisait rage pour les places d’honneur, mais ce n’est que lors de la dernière révolution, que le prénommé Gilbert, profitant de l’ultime montée de l’hôtel de ville, décrochait, à l’énergie, son... Pasteur de compagnon, Aloïs Moutardier sauvegardant de haute lutte sa place sur le podium. Le tandem ardennais Labroche - Lejeune sauvegardait, dans la minute, l’honneur des départementaux, avec, à la clé, leur meilleur niveau sur la distance.
Il y eut beaucoup moins de suspense chez les dames et demoiselles, la gazelle noire du Burundi, Linda Kaneza, partie parmi les meilleurs, ne laissant aucune chance à la Lilloise Taniana Bultot, pas plus qu’à
la rémoise Marie-Aude Meyer, de la revoir un avant la ligne.
On passera à tout autre chose dimanche prochain, avec l’ouverture, à Givet, de la saison champardenaise de cross-Country.

MASCULINS : 1. Gilbert Mvuyekure (Burundi) 30’44 (19,5 km/h) ;#2. Myabenba (Burundi) 30’51 ; 3. Moutardier (AC Château Thierry) 31’06 ; 4. Belkai (NL 77) 31’14 ; 5. Labroche (AS Sommer) 31’30 ;#6. Boudjemai (NL 75) 31’37 ; 7. Lejeune (Grac) 31’39 ; 8. Pilardeau (Grac) 32’20 ; 9. Dewet (Efs Reims) 32’47 ; 10. Rollin (Usc Nouvion) 32’50 ;
11. Grégoire (Grac) 33’03 ; 12. Abed (Efs Reims) 33’12 ; 13. Lars (Esc Tergnier) ; 14. Galland (Grac) 33’23 ; 15. Gérard (A Metz métropole) 33’33 ; 16. Rodrigues (Athlé Sud 77) 33’45 ; 17. Pailla (AC Charleville-Mézières) 33’’9 ; 18. Eriche (Ass) 33’57 ; 19. Lelong (Us Créteil,#1er vétéran) 34’ ; 20. Penloup (CO Champagne) 34’11 ; 35. Hadula (Accm, 1er espoir) 35’3 ; 66. Neveux (Asptt Charleville, 1er junior) 37’33 ; 73. Bocahut (NL 08, 1er cadet) 37’53.

FÉMININES (279 arrivantes) : 1. Linda Kaneza (Burundi) 36’25#(16’5 km/h) ; 2. Taniana Bultot (Lille métropole, 1re vétéran)) 38’25 ; 3. Marie-Aude Meyer (Efs Reims) 39’16 ; 4. Aude Ferrier (Grac) 40’20 ; 5. Béatrice Gérardin (Macérienne) 40’39 ; 6. Jennifer Tribut (Vouziers Oxygène) 40’47 ; 7. Marion Mare (Athlé 52) 40’’7 ; 8. Aurelle Grelle (Efs Reims) 41’02 ; 9. Delphine Klanecek (Grac) 41’22 ; 10. Nathalie Depierreux (Rethel Courir) 41’37 ;
11. Marie Vallas (Efs Reims) 42’18 ; 12. Vanessa Morgeon (Grac,#1re espoir)) 42’20 ; 13. Laurence Senelle (NL08) 42’58 ; 14. Frédérique Sommé (NL) 43’12 ; 15. Nadine Merieux (Rethel Courir) 43’13 ;#16. Chafia Ouabadi (As Sommer) 43’20 ; 17. Aline Clérin (Accm) 43’25.