COURSE HORS STADE / Corrida de Château-Thierry : Noël avant l’heure...

dimanche 13 décembre 2009
popularité : 12%

Jasmine Simon donnera le maximum cet après-midi pour offrir un beau cadeau à son club de toujours.

COMME toute sportive qui se respecte, la Castelle Jasmine Simon aime la victoire et (ou) la performance. Cet après-midi (place

JPEG - 174.2 ko

Thiers), elle serait sans nul doute très heureuse de remporter pour la première fois la Corrida de Château-Thierry au lendemain de sa deuxième place, au cross de Villers-Cotterêts.

Tout dépendra de la rivalité présente sur les bords de la Marne pour une athlète qui, actuellement, figure parmi les sept ou huit meilleures axonaises sur chemins creux.

Enrhumée durant les jours précédents la course, Jasmine Simon s’est soignée énergiquement afin d’être au départ, tout à l’heure, sur le coup de 15 h 45.
Comme d’habitude, elle rayonnera si elle gagne, mais n’en demeurera pas moins de bonne humeur dans le cas contraire. « Je viens sur les courses sans pression, contente de participer et de retrouver les gens que j’apprécie ».

Un profil parfaitement en phase avec la philosophie ambiante d’une course de Noël que les organisateurs souhaitent avant tout gaie, festive. Cette mentalité a de quoi rendre le sourire au président-entraîneur de l’Athlétic-Club de Château-Thierry, Claude Dogny, nostalgique de « l’athlétisme des copains et copines » qu’il préfère et de loin, au « plus professionnel » d’aujourd’hui.

Podium départemental

« Jasmine possède, c’est vrai, une mentalité comme je les aime. Elle est toujours contente, ne réclame jamais rien », ajoute le technicien qui, chaque semaine, lui transmet le contenu de ses séances d’entraînement.
Cet esprit club, Jasmine Simon le fait passer en priorité.
Hier (samedi), sa tentation était grande de prendre le départ du cross laonnois organisé sur le site des futurs championnats de l’Aisne, à Monampteuil « mais cette reconnaissance pourtant utile n’aurait pas été raisonnable, la veille de la course de Noël ».

Ce rendez-vous départemental du 10 janvier, celle qui, pourtant, préfère la route au cross (qualifications aux France de semi-marathon et 10 km route), l’a inscrit en grosses lettres sur son agenda.

Avec l’équipe féminine de l’ACCT qu’elle anime et dans laquelle figure son amie Laure Debargue, elle tentera d’accrocher une place sur le podium, histoire de rivaliser avec le groupe masculin dont l’objectif sera d’obtenir le 23e titre consécutif du club.