L’éternelle jeunesse de José Bastos

vendredi 12 décembre 2014
popularité : 13%

JPEG - 5.7 ko

L’Union du 13 décembre.

L’éternelle jeunesse de José Bastos

José Bastos bénit l’ostéopathie. Cette médecine douce a fini par avoir raison d’un mal récurrent à un de ses mollets. La blessure a handicapé l’athlète castel durant plus de deux ans, entraînant une baisse de ses performances Le fait de passer chez les vétérans aurait pu achever de l’atteindre psychologiquement mais non, " J’aime trop les chronos et la piste, j’avais hâte de retrouver mon meilleur niveau ". Force est de constater que José Bastos est sur la voie royale, celle qui le mènera peut-être en vainqueur, demain après-midi, dans le final de la Course de Noël, à Château-Thierry, malgré les présences du Soissonnais Robin, du Rémois Kotarba...

Et 1, et 2 et 3 records !

Le mental du papa de Clara la cadette et Matéo le benjamin est au beau fixe, au lendemain d’un fameux hat-trick, pour imager le langage du footballeur qu’il a été, à l’AS Etampes-sur-Marne. Au meeting international de Monaco, il a mis à profit les courses de 1 000 mètres du lever de rideau pour battre le record de l’Aisne, en 2’50 (ancien record : 2’54). Sur sa lancée, le coach des minimes, à l’ACCT s’est approprié deux records départementaux à Nogent-sur-Oise, à huit jours d’intervalle, sur 800 mètres (2’13 contre 2’15) et 1 500 mètres (4’27 contre 4’36). José Bastos tentera de cultiver cette éternelle jeunesse aujourd’hui sur ses terres. La meilleure façon de préparer les Départementaux de cross country, le dimanche 4 janvier, à l’hippodrome de Laon.

Course de Noël, dimanche à Château-Thierry. Première épreuve à 13 h 30. Course des AS à 16 heures. Départs et arrivées place Victor Hugo (quartier de l’Île)..

J. Bosserelle

JPEG - 242.9 ko