Marche : Florian Letourneau valeur montante

mercredi 15 août 2007
popularité : 8%


Mercredi 15 aout 2007

JPEG - 53.9 ko
Contrairement aux apparences, Florian Letourneau ne se repose pas sur ses lauriers et continue a avancer à grands pas.

En terminant 3° sur le 10 kilomètre piste des championnats de France, le jeune marcheur Florian Letourneau s’est affirmé un peu plus comme un réel espoir de la discipline.

A Narbonne, l’élève de Guy Legrand a couvert la distance en 45’ 09. son 2° meilleur temps sur la distance.

Une belle consolation après sa non sélection pour les championnats d’Europe, rendez-vous pour lequel le sociétaire de l’Athlétic-Club de Château-Thierry avait pourtant réalisé les minima.

Sur cette déception, il a coupé une semaine avant de remettre en route en vue des "France" mais "sans réelle motivation ".

Dans la chaleur enveloppant l’Aude, Florian Letourneau s’est toutefois rapidement senti des fourmis dans les jambes au point d’emboîter le pas du favori, parti pied au plancher.

Objectifs

Ce rythme effréné, il n’a pas souhaité le tenir à tout prix « ou risque de passer dans le rouge », préférant retomber dans un groupe de poursuivants : "Sur la fin, nous étions encore quatre pour la 3’ place puis deux aux 600 mètres, j’ai alors accéléré car je ne voulais surtout pas échouer au pied du podium, la 4’ place est la plus mauvaise ».

Pour la seconde fois cette année. l’Etampois touchait le bronze après la 31 place conquise l’hiver dernier sur 5
bornes aux championnats de France en salle.

Le soir même, il a quitté Narbonne pour Marseille, le temps d’un stage avec l’équipe de France avant un meeting à Aix-en-Provence (Bouches du Rhône) où il s’est une nouvelle fois illustré sur 5 km en se classant... 3" en 22’44. une performance de niveau National 2 réalisée au terme « d’une belle bagarre ».

Florian Letourneau profite à l’heure actuelle de quelques jours de vacances, la tête orientée vers un 3’ championnat national sur 50 km, à Reims mais surtout déjà tournée vers les 20 et 50 km de la coupe du monde 2008.

L’ambition vient en marchant.