Semi-marathon des Fables : un parcours accessible à tous

samedi 13 mars 2010
popularité : 7%

Maître d’oeuvre de l’itinéraire du semi-marathon des Fables, le coureur José Bastos à tracé un parcours accessible au plus grand nombre. Prêts, partez !

ON assistera probablement à deux courses en une, le dimanche 11 avril, jour

JPEG - 38.6 ko

du 1er semi-marathon des Fables et du 10 kilomètres, épreuves organisées par la communauté de communes de la région de Château-Thierry (CCRCT) avec le concours de l’Athlétic-Club castel. Rapidement, les spécialistes des courses de fond, en quête de victoire, d’une place sur le podium ou d’un classement honorable, occuperont le devant de la scène et tiendront le public en haleine.

Au 2e étage de ces deux rendez-vous très attendus s’activeront les coureurs occasionnels dont le challenge sera tout bonnement de participer en allant au bout de leurs forces, histoire de remporter une victoire sur eux-mêmes.

C’est en priorité à l’intention de ces derniers que le coureur José Bastos, maître d’œuvre du tracé, a accepté de poser sa loupe sur un itinéraire « pittoresque, à la portée de tous » ajoutant : « Nous n’avons pas voulu dissuader monsieur tout le monde ». Excepté « quelques rares petites ou moyennes difficultés », le parcours propose une grande majorité de portions plates « du roulant » dans le jargon des coureurs, du point de départ, au stade municipal, jusqu’à l’arrivée jugée au même endroit.

Ravitaillement aux Petits Prés

La ville sera visitée : le pont de la Fausse Marne où le semi-marathon et le 10 km se sépareront, les Filoirs, le pont Aspirant de Rougé, les bords de Marne, jusqu’au gymnase nautique.

Le retour vers le centre ville sera amorcé via l’avenue d’Essômes, « la très légère montée des Nations », la Mare-Aubry, les avenues de Paris et Jules-Lefèvre avant le passage à Brasles « où la rampe des Chopinettes ne figure pas au programme », précise José Bastos. C’est en bas de celle-ci que les coureurs emprunteront « une moyenne difficulté » afin de rejoindre les Garats puis le square des Petits Prés où les attendra un poste de ravitaillement.

De retour au pont de la Fausse Marne, les protagonistes emprunteront l’itinéraire du 10 bornes en se dirigeant vers Chierry où les attend « une légère montée » avant Etampes-sur-Marne et la descente menant au carrefour du Luxembourg. A Nogentel, « une portion légèrement difficile » précèdera le final menant au stade municipal.

A un mois du jour J, les propos rassurants du spécialiste ne devraient pas freiner les ardeurs.

CCRCT : « On souhaite pérenniser l’épreuve »

Nous souhaitons développer la politique sportive de la CCRCT et amener la

JPEG - 23.1 ko
Représentants de la CCRCT et techniciens ont bien travaillé leur dossier. Place maintenant à la course.

jeunesse à la pratique », annonce Jean-Luc Magnier,
vice-président chargé des sports. Après la disparition jugée regrettable par beaucoup des Boucles du Sud de l’Aisne cyclistes,
place au semi-marathon des Fables du dimanche 11 avril. L’organisme intercommunal recrée ainsi l’événement et frappe un grand coup
en s’appuyant sur un club (l’ACCT) et un spécialiste des courses de fond et demi-fond, José Bastos.
Les 21 kilomètres et des poussières du semi-marathon ont paru « un peu longs » aux yeux des organisateurs d’où la volonté
« d’ajouter un 10 km ». Sur les deux courses l’objectif est d’accueillir 300 participants », ajoute Jean-Luc Magnier.
Du stade municipal, le départ des deux épreuves sera donné à 9 h 30. Ce n’est pas sans mal qu’un parcours a pu être tracé afin
de rester dans les normes définies par la Fédération Française d’Athlétisme. Ainsi, la portion des chemins
(8 % de l’itinéraire)ne devait pas excéder 10%.

Ce semi-marathon ne devrait pas subir le même sort des Boucles.
« On souhaite le pérenniser », il pourait devenir quaficatif au championnat de France conclut l’élu.