Marche (Paris-Colmar) / Dans un mouchoir de poche

vendredi 14 juin 2013
popularité : 9%

JPEG - 26.2 ko
Le Castel Philippe Morel (mercredi soir au départ à Château) en tête à 20 heures, 2e à 21 h 30 hier soir.

Après 22 heures de marche, les favoris sont au rendez-vous et se livrent à une belle bagarre en tête. Fringant depuis le départ axonais de Château-Thierry, l’Amiénois Eddy Roze a, souvent, mené le bal au cours d’une première journée marquée par un temps maussade, « agrémentée » d’une pluie de plus en plus soutenue au fil des heures.
Passé de la vitesse au grand fond, Roze va-t-il tenir la dragée haute aux véritables spécialistes du Colmar ?

Letourneau arrête

La question était sur toutes les lèvres hier soir, au contrôle marnais de Vitry-le-François où il avait rétrogradé en 5e position après être passé en tête, deux contrôles plus tôt, à Thibie, devant le Castel Philippe Morel (à 23’), les Franciliens David Regy (44’), Jean-Marie Rouault (49’) et Dominique Bunel (51’) tandis que le vainqueur sortant, le Russe Dimitri Ossipov montait en puissance, légèrement en retrait.

Gaillard, Philippe Morel s’est emparé de la première position à Vitry mais semblait un peu dans le dur, peu après, sur le coup de 20 heures. A Sermaize-lès-Bains, il était devancé par Dominique Bunel.
Ses camarades de l’ACCT ont connu des fortunes diverses. Benjamin de l’épreuve, Florian Letourneau a abandonné vers 17 h 30, tenaillé par une douleur au genou droit, suivant en celà les conseils du médecin. En 13e position, Cédric Varain tentait, quant à lui, de venir à bout de douleurs dorsales. Celles-ci semblaient sur le point de le laisser tranquille à deux heures du repos obligatoire de Bar-le-Duc (Meuse).