Marche / Huit heures d’Etampes-sur-Marne Joli doublé castel

lundi 22 octobre 2012
popularité : 19%


Philippe Morel et Cédric Varain ont signé un beau succès pour l’Athlétic-Club de Château-Thierry. De bon augure pour l’exercice 2013 qui se profile.

IL a pris la tête sitot le départ donné et ne l’a plus quitté ! Sans jamais faiblir, Philippe Morel a mené, hier à Etampes, un cavalier seul auquel le Marnais Philippe Thibaux a tenté de répondre. En vain.

L’Agéen n’a pas encore retrouvé les jambes qui l’ont mené à la 2e place de Paris-Colmar, en juin dernier. Morel les aurait-il déjà ? Il est bien trop tôt pour le prétendre, même si le Castel a ressenti des sensations fortes aux cours de ces huit heures disputées sur un parcours comportant une sévère rampe qui, à la longue, a fini par peser dans nombre de jambes.
« Je suis parti tôt et je n’ai jamais relâché. Je me sentais bien dans ma tête, mon corps a répondu à toutes mes sollicitations ». Pour « Fifi », cette journée à arpenter les rues de son village ne peut que le conforter dans ses options : « Je m’entraîne bien, je mets de la qualité dans mes séances sur les conseils de mon entraîneur ».

Varain reprend Thibaux

La virée étampoise est porteuse d’espérances pour celui qui nourrit de grandes ambitions en 2013, alors que les principales échéances sont encore éloignées.
C’est au pied de la principale difficulté du jour, sur la fin de l’avant-dernier tour, que Cédric Varain, alors 3e, a aperçu la silhouette du grand Thibaux. Lui qui avait pour ambition de titiller les deux Philippe (Morel et Thibaux) a lâché les chevaux : « J’y suis allé, j’ai tapé dedans. Quand je suis revenu à sa hauteur, je lui ai proposé de me suivre mais il ne pouvait pas ».
Ce Cédric-là a franchi un palier et ne se pose plus désormais comme un éternel espoir. Son discours a changé, il promène davantage d’assurance. En attendant la suite, le public n’a pas boudé son plaisir devant ce magnifique doublé castel.
Chez les féminines, l’engagée de dernière heure Sylviane Varin s’est imposée assez largement, confirmant son retour en forme. Troisième, l’Etampoise Isabelle Moineau ne peut que se satisfaire de sa performance.