COURSE HORS STADE Moutardier chez Lemaitre

lundi 12 novembre 2012
popularité : 23%

JPEG - 32.4 ko
Aux Foulées de Nogentel, Aloïs Moutardier s’est bien bagarré avec ses potes de l’AC Château-Thierry dont José Bastos, Robert Ansermin et Vincent Gadenne

Après 15 ans de bons et loyaux services à l’AC Château-Thierry, Aloïs Moutardier s’est engagé à l’Athlétic Sport Aixois, le club du sprinter Christophe Lemaitre.

VENU s’imposer aux Foulées de Nogentel, le temps d’un week-end passé en famille, Aloïs Moutardier en a profité pour saluer ses dirigeants et ses potes de l’Athlétic Club de Château-Thierry. Après 15 saisons à défendre brillamment les couleurs castelles, il s’est engagé, non sans un pincement au cœur, à l’Athlétic-Sport Aixois, le club d’Aix-les-Bains (Savoie) où est notamment licencié le sprinter Christophe Lemaitre. « J’ai beaucoup donné à mon club de toujours, j’y ai noué des relations durables avec de vrais amis. Mon départ ne change rien à ce niveau-là ». Aloïs Moutardier s’est déjà fait un nom dans sa région d’adoption en remportant le 10 kilomètres du Pays Rochois à Saint-Pierre-en-Faucigny (Haute-Savoie), sa première course disputée là-bas. Pour l’éducateur auprès des handicapés mentaux, cette mutation est avant tout professionnelle mais elle lui ouvre aussi la porte « vers d’autres horizons et de nouveaux challenges ».
Avec Roger Bogey
La perspective de remporter le championnat de France de cross-country par équipe en fait partie. Auparavant, il lui faudra passer avec succès le rendez-vous départemental avant les Régionaux au niveau bien plus relevé qu’en Picardie : « Si je termine dans les dix premiers, ça sera énorme ».
A bientôt 27 ans « et quelques années devant moi pour progresser » ce Moutardier, version 2012-2013 s’apprête à donner un nouvel élan à la seconde partie d’une carrière au palmarès déjà bien garni avec, entre autres, un titre régional sur le cross, en 2009, à Ham (Somme). « Je ne veux pas m’endormir sur mes acquis », ajoute-t-il, très heureux (et motivé) à l’idée de côtoyer l’encadrement technique du club savoyard où figure un certain Roger Bogey, un des meilleurs coureurs de la génération des Jazy, champion de France sur le cross en 1963. « Il va gérer mes plans d’entraînement », se satisfait-il. A son programme figurent la très populaire autant que relevée corrida nocturne d’Aix-les-Bains avant le 10 km de Nice, début janvier. Sur la promenade des Anglais, il s’alignera sur le dix bornes le plus rapide de France. « Les trente premiers bouclent l’affaire sous la barre des 31 minutes ! J’irai avec l’espoir d’accrocher le bon wagon et qui sait ? »
La nouvelle vie d’Aloïs Moutardier a bel et bien commencé.