ATHLETISME / Moutardier lâche les chevaux

lundi 16 juillet 2012
popularité : 8%

JPEG - 40.2 ko

C’est quasiment les mains dans les poches qu’Alois Moutardier a pris le départ du 5 000 m. Arrivé sur la piste du complexe sportif Georges Hébert par la grâce des repêchages, le Castel n’avait aucune pression sur les épaules comme en témoignait son chrono (14’39’’54), le plus mauvais des quatorze athlètes en piste.

Seulement ça, c’était avant le départ ! Car une fois libéré par le starter, et malgré une première boucle calamiteuse (1’16), Aloïs a su la jouer fine. Très fine même. Constamment en dernière position du peloton, l’Axonais s’est avant tout évertué à ne pas se faire décrocher sans se mettre dans la rouge. « C’était l’objectif n° 1, avoue le Castel. J’ai eu du mal à partir mais, après, j’ai su retrouver de bonnes sensations. »

Et quelles sensations ! Ces adversaires lâchant les uns après les autres, le coureur de l’AC Château-Thierry a abordé les derniers 400 m en 8e position. Un classement presque inespéré ! Mais qui ne satisfait pas encore le Castel. Un ultime effort et Aloïs grappille deux places atomisant, au passage, de neuf secondes son record perso sur la distance (14’27’’33 contre 14’39’’54). « Je me suis senti vraiment bien jusqu’aux trois derniers tours, lâche-t-il un sourire radieux sur le faciès. J’avais les jambes très lourdes dans les derniers 400 m. Finalement, je n’étais pas si loin que ça du podium ! »

S’il n’avait pas couru un 1 500 m mercredi dernier, le Castel aurait sans doute eu les ressources nécessaires pour décrocher le bronze. Ce sera pour l’année prochaine !